PEDRALI - The Italian Essence

Fili d’erba, le nouvel entrepôt automatisé de Pedrali

22/09/2016

Le nouvel entrepôt automatisé de Pedrali « Fili d’erba » conçu par CZA – Cino Zucchi Architetti a été inauguré au sein du site de l’entreprise italienne d’ameublement de Mornico Al Serio (Bergamo). Une structure d’avant-garde, complètement automatisée qui fonctionne 24h/24 et qui permet de stocker jusqu’à 16.880 palettes de produits finis et semi-finis confondus. Un bâtiment de 29 mètres de haut avec une surface totale de 7.000 mètres carrés relié aux bâtiments préexistants grâce au Skytrain et huit navettes auto-directionnelles. La conception des façades extérieures veut être une réponse fortement liée au contexte agricole des alentours.

 « Grâce à cet important investissement nous ne disposons pas simplement de plus de place pour stocker les produits, mais nous obtenons encore plus de performance en terme de délai de production sur commande » affirme Giuseppe Pedrali, PDG de l’entreprise – « Nous serons donc en mesure d’offrir un meilleur service à nos clients et de respecter les délais les plus contraignants pour les projets Contract. Le nouvel entrepôt permettra aussi de gagner de la place dans les autres bâtiments où nous pourrons installer des nouvelles machines et créer des nouveaux postes. »

Le volume de cet entrepôt est le résultat des études sur les flux de production, de manipulation et stockage présents et futurs. Les palettes arrivent à l’entrepôt automatisé en voyageant sur un « petit train » Skytrain et huit navettes auto-directionnelles et elles sont déplacées en horizontal et vertical à travers les macro-rayons autoportants grâce à cinq transtockeurs. Une machine parfaite à l’intérieur et un projet innovant d’architecture à l’extérieur.  La conception des façades extérieures par CZA – Cino Zucchi Architetti veut être une réponse fortement liée au contexte environnemental de référence, un arrière-plan au paysage agricole des alentours. Les quatre cotés extérieurs de l’entrepôt sont revêtus par des panneaux isolants lisses de couleur aluminium naturel; par-dessus, une série d’éléments simples profilés en aluminium extrudé qui dessinent un motif visuel composé par des lignes verticales et obliques, à rappeler des énormes « fili d’erba » (fils d’herbe) qui rythment et mesurent la surface aveugle et inarticulée des façades.

« Le volume sourd et uniforme du nouvel entrepôt se transforme donc en un phénomène visuel riche en variations, une espèce de amplificateur naturel des heures du jour et des saisons, qui parfois dissout son volume dans le ciel brumeux en retenant les tons gris-bleus ou en se chargeant du vert vif des champs » raconte Cino Zucchi – « le dessin architectural de l’entrepôt et des ses volumes va au-delà du concept d’atténuation environnementale par lequel les bâtiments industriels sont conçus, en devenant un symbole important de l’enracinement de Pedrali dans le territoire spécifique de la Pleine de l’Italie du Nord et au même temps de la capacité de dialogue dans un contexte toujours plus globale. »